L’environnement de travail se trouve bousculé par des changements rapides et parfois radicaux. Ces changements sont emmenés par la technologie qui guide désormais les entreprises dans leur transformation. Avec l’avènement du digital workplace, l’espace de travail prend des airs futuristes. 

Que représentent ces nouveaux espaces de travail ? Qu’impliquent-t-ils pour le management et les salariés ? Quel rôle joue le digital dans l’évolution des espaces de travail ?

Quelles évolutions en vue pour l’espace de travail ?

De la stratégie, à la gestion des talents, de l’expérience client à l’automatisation du travail, l’intégration du digital accélère les vitesses d’exécution, la productivité et l’efficacité des métiers.

Sans prendre trop de risque, on peut donner les caractéristiques constitutives du digital workplace dans 3 ans ou 5 ans :

  • agile, dynamique et potentiellement virtuelle, 
  • adaptée aux modes de collaboration des digitals natives,
  • connectée 24/24 pour des business unit décentralisés qui fonctionnent indépendamment des contraintes de temps, de géographie et de présence physique,
  • innovation et disruption y seront la norme, et sauront s’y déployer, 
  • l’absorption de nouvelles compétences sera continue, notamment centrée autour de la data,
  • l’apprentissage et le développement des compétences seront constants.

La préparation au changement, le pivot pour implémenter le digital workplace.

Avec l’intégration du digital dans tous les métiers, le changement abrupt des méthodes de travail peut être perçu comme un bouleversement violent au sein des équipes. Ces changements peuvent être mal supportés. Pourtant les craintes qui existent ne doivent pas entraver seules l’exigence de changement. C’est pourquoi le rôle du management est crucial pour favoriser l’acceptation de la digital workplace par les équipes.

Le management, supportée par la DSI, doit savoir communiquer sa vision et expliquer les motivations du changement. Les méthodes de management méritent parfois de changer de paradigmes, afin de changer les états d’esprit et les comportements, en insufflant un haut niveau de confiance mutuelle entre management et travailleurs. 

L’amélioration de “l’expérience collaborateur”.

En priorité, la digital workplace vise l’amélioration de “l’expérience collaborateur”. Oublier cette axiome augmente lourdement les risques d’échec. Faciliter les processus de créativité et d’innovation constitue l’objectif principal in fine.

Investir exclusivement dans les technologies, en minimisant l’effort de préparation des équipes au changement et la nécessité de formation, génère mécaniquement incompréhensions et frustrations. Les intégrations de digital workplace peuvent alors tourner au désastre. La préparation des équipes, notamment à travers des cycles de formation, demeure prioritaire.

Embrassez pleinement les promesses offertes par le numérique, sans négliger la préparation des équipes. L’odyssée vers la digital workplace, l’espace de travail connecté et futuriste, ne fait que commencer.

Pour mettre en place une stratégie de digital workplace, de la diversification des terminaux, à la virtualisation des postes de de travail, et à l’évolution vers les solutions Saas, un accompagnement éclairé de bout en bout est essentiel. C’est la mission de LUCERNYS, à vos côtés.